PARIS 8th district

 

The Flame under the Arc de Triomphe

 

 

On January 28, 1921, the coffin of the unknown soldier carried by eight non-commissioned officers decorated with the military medal was placed in his final tomb. The “sacred slab is sealed” on the unknown. Silence invades the deserted place ... The tomb is forgotten. The inscription is almost illegible. During two years. Until journalist Gabriel Boissy finds the solution. He writes: “I would like a living flame to burn on this tomb, a fire which is the palpitation, the presence of his soul, which burns like a perpetual memory of each of us, of the whole country. »On November 11, 1923, André Maginot lights the Sacred Flame. The association "La Flamme sous l'Arc de Triomphe" was declared on October 16, 1930. The members are as anonymous as they are always volunteers.

Les cérémonies
Les cérémonies

Depuis près de 90 ans la flamme du souvenir brûle sous l'Arc de Triomphe rendant hommage, sur la tombe du soldat inconnu, à tous ceux qui sont tombés pour que vive la France. Tous les soirs, même pendant les heures noires de l'Occupation, la flamme a été ravivée. C'est le seul lieu du souvenir en France dont l'actualité est quotidienne et où tous les français se recueillent. C'est vraiment la Flamme de la Nation,non seulement ancrée dans le souvenir mais aussi dans le futur.

La Flamme de la Nation
La Flamme de la Nation

L’éternité, c’est celle de notre société, c’est pourquoi la Flamme est devenue la Flamme de la nation. Le tissu originel des anciens combattants est réduit comme une peau de chagrin. Le dernier poilu étant mort. Les coupes sombres de la Seconde Guerre mondiale sont encore douloureuses, mais les vainqueurs d’avril 1945 rejoindront inexorablement les anciens. Blessures certes ravivées par les conflits des théâtres d’opérations extérieures, d’Algérie, du Tchad, d’Afghanistan, du Mali.

La veillée du 11 novembre
La veillée du 11 novembre

La veillée réunit les jeunes selon un rite différent du ravivage de la Flamme : ils vivent un moment rare à un horaire spécifique, 22 heures, temps fort de leur participation.

Les cérémonies
Les cérémonies

Depuis près de 90 ans la flamme du souvenir brûle sous l'Arc de Triomphe rendant hommage, sur la tombe du soldat inconnu, à tous ceux qui sont tombés pour que vive la France. Tous les soirs, même pendant les heures noires de l'Occupation, la flamme a été ravivée. C'est le seul lieu du souvenir en France dont l'actualité est quotidienne et où tous les français se recueillent. C'est vraiment la Flamme de la Nation,non seulement ancrée dans le souvenir mais aussi dans le futur.

1/19

  

For almost 90 years the flame of remembrance has burned under the Arc de Triomphe paying homage, on the tomb of the unknown soldier, to all those who fell so that France could live. Every night, even during the dark hours of the Occupation, the flame was rekindled. It is the only place of remembrance in France where the news is daily and where all French people gather. It is really the Flame of the Nation, not only anchored in memory but also in the future, because the ceremony of remembrance but also a meeting point, the heart of the country which beats forever. Supported and vivified by more than 500 associations, the Flame burns eternally. Sublimated within the framework of one of the most famous monuments in the world, the rite evolves according to the guests: it is a global meeting. Living.